°*faire-Part*°

  • : Pour tout ce que tu es Jésus
  • Pour tout ce que tu es Jésus
  • : Ce blog est destiné à encourager,édifier,témoigner de l'amour de Jésus dans ma vie.
  • Contact

°*Tout Savoir *°

 Ce blog est destiné à encourager,édifier,
témoigner de l'amour de Jésus  dans ma vie .

 
Jésus est le centre ,le noyau,le moteur de ma vie.et vous??


Suivre Dieu n'est pas une religion,ni une fable.


 Mon souhait c'est que vous puissiez connaitre ,aimer ,servir celui qui merite toute la gloire: Notre Seigneur Jésus.

 

 

 

N'hésitez pas à me  laisser vos commentaires 

Un livre d'or est  à votre disposition

 

 Que Dieu vous bénisse abondamment ! Bonne lecture et BONNE VISITE







 Ajouter à vos Favoris

 


 

 

 Vos annonces

 

( Vos petites annonces gratuitement )

 

 

 

Annuaire du blog

 

(Ajoutez votre site)

 


 

 


  LE TOP SITES 

 

(Ajoutez votre site)

 


  
 

 

  Cliquez sur le drapeau

Choisissez votre langue 

  
Google-Translate-English to French Traduire français en Arabic Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire français en Arabic Traduire français en Arabic Traduire français en Croatian Traduire français en Czech Traduire français en danish Traduire français en Dutch Traduire français en Finnish Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Hindi  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA Traduire français en Korean BETA Traduire français en Norwegian Traduire français en Polish Traduire français en Portuguese Traduire français en Romanian Traduire français en Russian Traduire français en Russian BETA Traduire français en Spanish Traduire français en Swedish
    

 

     Nombre de visiteurs

 


 

 

 


 Discutez en direct avec ROSIA



 


 


   

 Cartes virtuelles

 

 

 

  

 

     

 
 
Ton petit mot

  

    d'OR      

 

  

 


 
  

 


  Pour me contacter

Je serais heureuse de lire tes mails

 


 

 

 

 

   
Un petit clique et tu

    pourras accéder au

 FORUM

 

 


 

 

 

    Locations of visitors to this page 

  


associations et organisations

°*je Recherche *°

°*Les poêmes *°

  mamanetenfant1.jpg

    

 Les poêmes du coeur

 

Lorsque je me sens seule et que j’ai envie de parler de ce vide que j’ai dans le cœur je me tourne vers toi et je te parle dans mon fond intérieur.

Mais quelques fois j’ai besoin d’une oreille attentive, qui m’écoute et me donne de bons conseils.

Toi Seigneur, tu as pensé à tout car sur ma route tu as mis un frère ou une sœur qui ce tien là, près de moi, prêt à m’aider à tous moments lorsque j’ai besoin d’écoute.

Je sais que tu les as choisis comme tu as choisis tes disciples.

Je sais que sur eux je peux mettre toute ma confiance et qu’ils sont là dans mes détresses.

Merci Seigneur, pour tous ceux que tu mets sur nos routes, qui nous guident et nous aident dans nos besoins les plus pressants.

Bénis ces gens qui ont ce don d’écoute. Bénis sois-tu de nous les prêter, même pour un court instant.
 

 

 

  Un frère sur ta route 

   Jesus est à la porte
  

    Paix parfaite
 

   Rien,ô Jésus que ta grâce
 

  Quand tu t'éveilles
 

  Je m'épanouis
 

 Jesus est ici

chante pour Dieu

 

Viens à Jésus tel que tu es 
 
Il est merveilleux
Il est le même Hier
 Au jourd'hui et Eternellement
 Jésust'aime
 

 

 

 

 

31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 00:00

  








 

 






 LA CONNAISSANCE NECESSAIRE




 

 


 



Et ils sauront que moi, l'Éternel leur Dieu, suis avec elles, et qu'elles, la maison d'Israël, sont mon peuple, dit le Seigneur, l'Éternel
 
 (Ezéchiel 34:30)







Appartenir au peuple particulier de Dieu est une bénédiction insigne, et savoir que nous sommes de ce peuple est un immense sujet de joie.

Une chose est d'espérer que Dieu est avec nous, une autre de savoir qu'il l'est.

Si la foi nous sauve, l'assurance nous donne la paix.

Nous prenons Dieu pour notre Dieu quand nous croyons en lui, mais nous n'en avons de joie qu'une fois que nous sommes assurés qu'il est à nous et nous à lui.

Ne nous contentons pas d'espérer seulement, mais demandons au Seigneur qu'il nous donne cette parfaite assurance, qui fait que des sujets d'espérance deviennent des sujets de certitude.








Il faut être entré en possession de ces grâces, afin de pouvoir contempler le Seigneur comme cette "plante de renom" dont il est parlé plus haut, pour parvenir à une claire connaissance de la faveur de Dieu envers nous.

Tournons donc continuellement nos yeux dans la direction de cette libre grâce.

L'assurance de la foi ne peut pas s'acquérir par les oeuvres de la loi.

Or c'est là l'Evangile qui nous est enseigné.

Ne regardons pas à nous, mais au Seigneur uniquement.

En voyant Jésus, nous verrons notre salut.








Seigneur, envoie-nous un tel flot de ton amour que nous en soyons soulevés au-dessus de la vase du doute et de la crainte!







© C.H.Spurgeon

 

 

  fleur85.gif









 

 
 

Partager cet article

© ROSIA : Auteur © C.H.Spurgeon - dans SOURCE DE REFLEXIONS-MEDITATIONS
commenter cet article
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 00:00

  





 


 

 

 


**L'IMPORTANCE DE GRÂCE**



 

 

 



Mais il m'a dit: Ma grâce te suffit; car ma force s'accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc plus volontiers dans mes infirmités, afin que la force de Christ habite en moi
 
(2 Corinthiens 12:9)

 







Apprécions notre infirmité, car elle donne occasion à la force divine de se manifester.

Si nous n'avions pas senti la faiblesse de notre nature, jamais nous n'aurions connu la puissance de la grâce.

Que le Seigneur soit béni pour ces échardes en la chair, ces anges de Satan, quand ils nous poussent à rechercher la force de Dieu.






Cette précieuse réponse, sortie de la bouche même du Seigneur, dut faire tressaillir de joie l'apôtre qui la reçut.

 La grâce de Dieu suffisante pour moi! Certes, n'est-ce pas assez?

Si l'air suffit à l'oiseau, l'océan au poisson, la grâce du Père céleste, du Dieu infini, ne suffira-t-elle pas à mes besoins les plus étendus?

Celui qui a créé et qui soutient la terre et le ciel n'est-il pas capable de pourvoir à tout ce que réclame un vermisseau tel que moi?







Reposons-nous donc sur Dieu et sur sa grâce. S'il n'éloigne pas notre peine à l'instant, il nous donne la force de la supporter.

Par son secours, l'accablé franchira les montagnes, le misérable vaincra les grands et les puissants.

Beaucoup mieux vaut posséder la force de Dieu que n'avoir que la nôtre propre; car celle-ci fût-elle mille fois plus grande qu'elle ne l'est, elle demeurerait insuffisante en face de l'ennemi auquel nous avons à faire, et quand, ce qui semble impossible, nous serions plus faibles encore que nous ne sommes, nous pourrions cependant tout par Christ qui nous fortifie.







 

 

 

  fleur85.gif




 




 
 

Partager cet article

© ROSIA : Auteur © C.H.Spurgeon - dans SOURCE DE REFLEXIONS-MEDITATIONS
commenter cet article
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 00:00



  

 





 



 LA VERITABLE HUMILITE EST RECOMPENSEE

 



Je vous le dis, celui-ci redescendit justifié dans sa maison préférablement à l'autre; car quiconque s'élève sera abaissé, et quiconque s'abaisse sera élevé
 
(Luc 18:14)






Nous ne devrions pas trouver difficile de nous humilier, car qu'avons-nous dont nous puissions être fiers?

Notre choix devrait, au contraire, être celui de la place la plus basse, sans qu'il fût nécessaire qu'on nous le suggère.

Si nous sommes sincères et raisonnables, nous serons petits à nos propres yeux, et surtout quand nous nous placerons devant le Seigneur pour la prière, nous nous sentirons moins que rien.

Nous ne pouvons, en effet, lui parler de nos mérites; nous n'en avons aucun, et notre unique espoir sera de lui dire:

"O Dieu, aie pitié de moi qui suis un pécheur."








Mais alors quelle parole encourageante descend de son trône jusqu'à nous:

"Celui qui s'abaisse sera élevé."

Le chemin qui monte, commence donc par descendre.

Une fois dépouillés de nous-mêmes, nous nous trouvons revêtus d'humilité, le meilleur des vêtements.

Notre Dieu nous relève par la paix et la joie du coeur; il nous élève dans la connaissance de sa Parole et la communion avec lui, dans la jouissance de son pardon et de sa justification.









Le Seigneur revêt de ses honneurs ceux qui les reçoivent pour honorer leur donateur.

Il donne emploi, capacité et influence à ceux qui ne s'en laissent point enfler, mais restent humiliés dans la pensée de leur responsabilité plus grande.

Ni Dieu ni homme ne songeront à élever un homme qui s'enorgueillit lui-même; mais Dieu et tout homme de bien s'unissent pour honorer la modestie.

O Dieu, abaisse-moi à mes yeux, afin que je sois élevé aux tiens.






© Spurgeon

 

  fleur85.gif





 

 
 

Partager cet article

© ROSIA : Auteur © C.H.Spurgeon - dans SOURCE DE REFLEXIONS-MEDITATIONS
commenter cet article
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 00:00

  


 














 






CONFLIT ENTRE EMOTIONS ET FOI






« Mon âme est triste jusqu'à la mort... »
 
 
Marc 14.34





N'avez-vous jamais entendu ces paroles :

 « Vous ne devriez pas ressentir de tels sentiments. Si vous faisiez davantage confiance à Dieu, vous ne vous seriez pas aussi abattu et désespéré. Vous avez besoin d'une bonne dose supplémentaire de foi et de prière ! »

Quand tout s'écroule autour de vous, des amis bien intentionnés s'imaginent que de telles affirmations vous remettront sur pied en rien de temps !

Mais c'est plutôt le contraire qui arrive, n'est-ce pas ?






Vous souvenez-vous des amis de Job ?

Que devons-nous faire lorsque nous ressentons de telles émotions, lorsque le doute, l'anxiété, le découragement envahissent notre coeur ?

1- Comprendre et accepter que les émotions ne sont ni bonnes ni mauvaises.

Eprouver du doute, de l'anxiété, du découragement... ne vous rendront pas moins spirituel, et ne pas les ressentir ne fera pas non plus de vous une personne plus spirituelle !

Ce ne sont que des émotions humaines, rien de plus.

Personne n'éprouva de souffrance émotionnelle plus intense que Jésus.

 C'est Lui qui affirma :

 « Mon âme est triste jusqu'à la mort... »

 Il ressentit alors une douleur si forte qu'Il s'imagina sur le point de mourir de tristesse à l'endroit même.
L'intensité de cette émotion l'amena au seuil de la mort !

 Pourtant Il ne cacha ni ne refusa d'assumer Ses émotions.

 Pas plus qu'Il ne se condamna lui-même pour les avoir ressenties ou les voir exprimées.

Refuser de les accepter ne fait qu'accentuer notre douleur émotionnelle.

Jésus les géra de manière saine, sans les passer sous silence.

Au moment le plus pénible, Il pria par deux fois :

 « Père... éloigne de Moi cette coupe de douleur »

(Marc 14.36).

Son Père ne Le réprimanda pas, ni ne Le condamna pour avoir exprimé Son désir d'éviter la souffrance à venir et les émotions qui Le torturaient alors.

Il ne vous condamnera pas non plus, ni ne vous réprimandera si vous faites la même chose.






2- Comprendre que nos émotions ne peuvent dicter nos choix ni les influencer.

Nous pouvons ressentir des émotions négatives et destructrices et pourtant faire de bons choix !

Bien qu'écrasé de douleur, Jésus continua en disant :

« Toutefois, non pas ce que Je veux, mais ce que Tu veux »

(Marc 14.36).

Vous aussi choisissez d'obéir à la volonté de Dieu, quelles que soient vos sentiments et Il vous fournira la force d'aller de l'avant, malgré les difficultés et la souffrance.

 








© Bob GASS

  fleur85.gif



 

 
 

Partager cet article

27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 00:00



  

 






 

 

 





Et prends ton plaisir en l'Éternel, et il t'accordera les demandes de ton coeur
 
(Psaumes 37:4)





Avoir son plaisir en Dieu est pour un homme une chose qui a comme effet de le transformer en l'élevant au-dessus des désirs naturels de sa nature déchue.

C'est une douceur qui pénètre l'âme tout entière, en lui donnant des aspirations que le Seigneur seul peut sûrement satisfaire.

Notre joie n'est-elle pas de penser que nos désirs peuvent être moulés sur les désirs de Dieu?





Désirer et nous occuper ensuite d'obtenir ce que nous désirons, voilà notre folie.

 Mais telle n'est pas la voie de Dieu, qui est de le chercher d'abord et d'attendre les autres choses ensuite.

Si nous laissons notre coeur se remplir de Dieu, jusqu'à ce qu'il déborde de bonheur, alors le Seigneur prendra soin que nous ne manquions d'aucune chose vraiment bonne. Au lieu d'aller chercher les plaisirs extérieurs, restons avec Dieu et buvons à la fontaine qu'il nous présente.

Il peut faire pour nous plus que tous nos amis terrestres.

Mieux vaut être tranquille et content avec Dieu seul, que de peiner et de s'agiter pour des chétives et mesquines bagatelles de la mode et du jour.

Nous aurons peut-être pour un temps des désappointements; mais si nous sommes ainsi conduits plus près de Dieu, nous y trouverons un bien supérieur, qui nous assurera pour plus tard la satisfaction de tous nos justes désirs.




© C.H.Spurgeon


 

  fleur85.gif







 

 


 

Partager cet article

© ROSIA : Auteur © C.H.Spurgeon - dans SOURCE DE REFLEXIONS-MEDITATIONS
commenter cet article
26 juillet 2014 6 26 /07 /juillet /2014 00:00

  


 









 





¤ LANCEZ UNE NOUVELLE MODE  ¤







 

 



« Jésus... ôta Ses vêtements »
 
Jean 13.3-4














Jean raconte que « Jésus... se leva de table, ôta ses vêtements et prit un linge dont Il s'entoura.
Ensuite Il versa de l'eau dans un bassin et se mit à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qu'Il avait à la ceinture.

Il vint donc à Simon Pierre, qui Lui dit : Toi, Seigneur, tu me laverais les pieds ! »



(Jean 13.3-6).







Jésus n'attendit pas que Ses disciples prennent l'initiative, c'est Lui qui se leva et leur donna l'exemple du parfait serviteur.

 Il leur enseigna qu'avant de servir Dieu, il leur fallait apprendre à mettre de côté leur image, leur confort et leur propre volonté.

Et pour leur faire comprendre cette leçon, Il la « mit en scène » d'une manière qu'ils ne seraient pas près d'oublier !

En ôtant Ses vêtements, Il leur montra que Dieu ne se soucie pas de mode ou d'apparence physique.

Le vrai serviteur ne s'inquiète pas de son
image.

Il se moque de sa propre dignité. Jésus, s'est, ce soir-là, enveloppé de la plus profonde humilité. Incroyable !

Et pourtant Pierre ne l'a pas compris !

 Il était gêné de penser que son Maître acceptait de se montrer ainsi devant les autres dans une position si humiliante.










Jésus expliqua :

 « Vous M'appelez « Maître » et « Seigneur », et vous avez raison...

Alors si Moi, le Seigneur et le Maître, Je vous ai lavé les pieds, vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns les autres.

Je vous ai donné un exemple : ce que Je vous ai fait, faites-le vous aussi...

Vous serez bénis si vous le faites »

 (Jean 13.13-17).

Si vous voulez être bénis par Dieu, n'imitez pas les hypocrites spirituels que leurs propres sermons impressionnent et qui exhibent partout leurs réussites.

Au contraire, mettez par terre tout ce dont vous pourriez vous glorifier et ceignez-vous de la serviette du serviteur.

 Ne prêtez pas attention aux autres.

Quelqu'un, à votre table, doit lancer une nouvelle mode, celle du vrai serviteur !

Aujourd'hui, vous pourriez être ce disciple !




 

 





© Bob GASS

  fleur85.gif



 

 
 

Partager cet article

25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 00:00
 


  

 







 

À TOI MON AMI(E)

 


A toi mon ami (e)
Qui te sens fautif (ve) devant Dieu
Sache que Dieu Lui ne te méprise pas






Tu es longtemps resté dans le péché
Tu as subit cet Adultère virtuel
Et aujourd'hui tu te sens coupable







Coupable d'être tombé (e) si bas
Coupable d'avoir trahi ta famille
Coupable d'avoir abandonné Dieu







Tu as fait passer cet homme ou cette femme
Avant le Roi des rois
Tu lui as donné la première place dans Ton coeur







Aujourd'hui, c'est encore le jour de grâce
Reviens, reviens à Jésus
Il ne te rejettera pas








Comme un Père Il t'accueillera
Il te dira :
" Viens mon enfant , je t'attendais "
"Moi Ton Père je t'aime, je t'ai pardonné"

Entre dans mon Repos





 



© Ecrit par ROSIA


 

  fleur85.gif

 




 

Partager cet article

24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 00:00

 

  


 





 

 

 

 

 VOUS FAITES LES TRANCHEES 









 


Et il dit: Ainsi a dit l'Éternel: Qu'on fasse des fossés par toute cette vallée. Car ainsi parle l'Éternel: Vous ne verrez ni vent ni pluie, et cette vallée se remplira d'eaux et vous boirez, vous, vos troupeaux et vos bêtes
 
(2 Rois 3:16-17)





 







Trois armées auraient péri de soif sans l'intervention de l'Eternel.

Sans avoir envoyé ni nuée ni pluie, il leur fournit une provision d'eau abondante.

Dieu ne dépend pas des méthodes ordinaires et peut surprendre son peuple par des nouveautés témoignant de sa sagesse et de sa puissance.

 Dans ces merveilles, nous reconnaissons la main de ce Dieu, mieux que ne nous l'aurait révélée le cours habituel des choses.

S'il ne se manifeste pas à nous de la manière que nous l'attendions et que nous l'espérions, d'une façon ou d'une autre, l'Eternel pourvoira.

C'est pour nous une grande bénédiction que d'être élevés au-dessus des causes secondes, tellement que nous puissions contempler la grande cause première.







Avons-nous aujourd'hui l'occasion de creuser des tranchées dans lesquelles la bénédiction divine puisse se répandre?

Hélas, trop souvent nous manquons à montrer par la pratique la réalité de notre foi.

Attendons aujourd'hui des réponses à nos requêtes.

 Soyons comme l'enfant qui prit un parapluie pour se rendre à une réunion de prières, dont le but était de demander de la pluie.

Avec la même certitude, attendons la bénédiction de Dieu.

Creusons nos fosses et croyons qu'il les remplira.










 



© C.H.SPURGEON
 

  fleur85.gif





 

 
 

Partager cet article

© ROSIA : Auteur © C.H.Spurgeon - dans MESSAGES BIBLIQUES
commenter cet article
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 00:00

  


 



 

 

  

 



AU TEMPS DE DIEU

 

 

*******




Car c'est une vision qui est encore pour un temps déterminé. Elle tend vers la fin, et elle ne mentira pas. Si elle diffère, attends-la; car elle arrivera certainement, elle ne tardera point
 
(Habakuk 2:3)






Les grâces de Dieu peuvent se faire attendre, mais elles sont sûres.

Dans sa sagesse divine, le Seigneur a fixé un temps pour la manifestation de sa puissance; et son heure est la meilleure.

 Nous, nous sommes pressés; la vue d'une bénédiction répandue sur nos frères excite notre désir et nous fait soupirer: mais le Seigneur tiendra ses engagements sans avancer ni retarder l'heure.






La promesse de Dieu nous est présentée ici comme une chose vivante et réelle.

Ce n'est jamais une lettre morte, comme nous sommes tentés de le craindre lorsque nous avons attendu longtemps son accomplissement.

La parole vivante vient du Dieu vivant, et si son effet nous semble prendre trop de temps avant de se manifester, en réalité il n'en est pas ainsi.

 Dieu n'est jamais en retard, mais il nous exerce à la patience jusqu'à ce que nous reconnaissions la fidélité du Seigneur.







Aucune de ses promesses "ne nous trompera."
Aucune n'est perdue; toutes auront leur accomplissement.

Aucune n'a besoin d'être renouvelée comme le serait une traite revenant non payée.

 "Il viendra assurément et ne tardera point."

Et toi, ne peux-tu pas attendre ton Dieu et te fier à lui, gardant malgré tout une confiance inébranlable dans sa fidélité?





 




© SPURGEON


  fleur85.gif





 


 
 

Partager cet article

© ROSIA : Auteur © C.H.Spurgeon - dans SOURCE DE REFLEXIONS-MEDITATIONS
commenter cet article
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 00:00

  





 

 

 




« Sara vit rire le fils qu'Agar avait enfanté à Abraham. »
 
 Genèse 21.9






Si Dieu vous a fait une promesse et qu'elle tarde à s'accomplir, il est tentant de s'impatienter.

Et pour envenimer les choses, quelqu'un, se souvenant de la promesse qui vous a été faite, vous en rappellera les moindres détails.

 Au bout d'un certain temps le doute commence à s'infiltrer en vous et vous avez soudain envie de L'aider un peu dans l'accomplissement de Sa promesse à votre égard !






Dieu avait promis à Abraham que sa descendance serait aussi nombreuse que les étoiles du ciel (Genèse 15.5), mais Abraham ne voyait rien venir !

Aussi commença-t-il à perdre patience et décida- t-il d'accélérer les choses en faisant un enfant à Agar, la servante de sa femme.

C'est alors que les véritables ennuis s'abattirent sur lui !

Quand enfin Dieu lui accorda Isaac, l'enfant de Sara, sa femme, les deux garçons se retrouvèrent sous le même toit.

L'enfant de la promesse et celui de la faute, grandissant dans l'ombre l'un de l'autre.





Attention !

Il est possible de jouir des bénédictions de Dieu tout en protégeant, dans un repli de votre vie, un problème qui vous ronge secrètement et qui risque de vous détruire si vous refusez de lui faire face.

Sara vit Ismaël se moquer un jour d'Isaac.

La même chose risque de vous arriver si vous ignorez vos erreurs et refusez d'agir à leur encontre : elles finiront par vous ridiculiser et saperont vos autres réussites.






 

© Joël OSTEEN



 

  fleur85.gif




 

 
 

Partager cet article

© ROSIA : Auteur© Joël OSTEEN - dans SOURCE DE REFLEXIONS-MEDITATIONS
commenter cet article

*Appel à la prière*

Des réveils peuvent se produirent, des âmes peuvent être gagnées à Christ

Lorsque Elie pria l'Eternel, le feu de Dieu descendit du ciel et toute une nation revint à l'Eternel.

Enfants de Dieu , si vous le désirez, prions ensemble chaque jour pour les sujets suivants :





 

 

 

*Macoula : Persécutée par ses voisins
* Jomarie : Demande de prière
* Joy : pour la conception du site et son équipe
*Silenne : gardons la toujours en prière

 



Que Dieu vous bénisse et merci pour votre participation 

 

*Ecoute Israël*

 

 

 

 

 

Clicky Web Analytics
 

Real Time Web Analytics

 

 

 Clicky

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog